Qu'est-ce que l'ayurvéda

Qu’est-ce que l’ayurvéda ?
La philosophie et la religion indiennes traditionnelles constituent les fondements de l’Ayurveda. Cette base spirituelle fait de cette médecine un système de soin global qui prend en charge tant la santé de l’homme que sa relation au divin ou au cosmos. Les méthodes et traitements obéissent à un diagnostic complexe qui donne des informations sur l’état momentané du patient et son type de constitution personnel. La thérapie ayurvédique vise d’abord à lutter contre un éventuel déséquilibre des principes vitaux à l’intérieur de l’être. Ensuite, elle s’attache à maintenir le patient en bonne santé et à optimiser son état.
Le but ultime de l’Ayurveda est la longévité sans maladies, ni souffrance mentale, ainsi que l’exploitation du potentiel psychique de chacun, via le développement de sa conscience et de sa spiritualité.

La santé, c’est plus que l’absence de maladie
La médecine indienne Ayurveda traite tous les aspects de la vie ainsi que les liens qui les unissent. Car tout est lié avec tout, et tout s’influence mutuellement : les sentiments, la raison, le corps, le comportement global, l’environnement dans lequel nous vivons. Aucun de ces domaines ne peut être considéré de manière isolée ou être ignoré. Partant de ce constat, l’Ayurveda tente de maintenir ou de rétablir l’équilibre entre toutes les composantes de la vie.

1 L’équilibre est un concept fondamental dans l’Ayurveda, il est synonyme de santé et correspond à une harmonie interne conjuguée à une satisfaction parfaite et à un bien-être durable. C’est dans cet état que l’être se sent entier, qu’il peut enfin atteindre la félicité et sentir son appartenance au cosmos. L’Ayurveda considère l’être comme en bonne santé lorsqu’il a atteint l’équilibre somatique (au niveau de son métabolisme, de sa digestion, de ses tissus et de son élimination) et un état de bonheur intérieur constant (touchant son âme et son esprit).

2 Dans la médecine ayurvédique, toutes les fonctions corporelles et psychiques sont animées par trois énergies fondamentales, les « Doshas ».
L’équilibre de ces bioénergies est responsable du maintien de la santé. S’il est détruit, il s’ensuit une mauvaises régulation de l’organisme.

3 L’être humain provoque ce déséquilibre en agissant trop longtemps contre sa nature individuelle, par exemple via une alimentation malsaine, de mauvaises habitudes de vie, des sentiments ou un mode de pensée négatifs, le stress ou encore des conditions environnementales défavorables. Si l’organisme n’est plus capable de rétablir l’équilibre et que la dysharmonie dure, peu à peu des troubles de la santé apparaissent et l’on tombe malade.
4 Selon la médecine ayurvédique, les maladies sont provoquées par un déséquilibre durable des Doshas. Cela peut déclencher, en particulier, un stockage nocif de dépôts et de toxines, « l’Ama ». C’est pourquoi, la thérapie ayurvédique a pour premier objectif de rétablir l’équilibre des Doshas en favorisant l’élimination de l’Ama.