Les trois énergies-Doshas

Les caractéristiques principales des trois énergies (Doshas)

Dans la philosophie indienne, les trois Doshas sont issus des cinq éléments fondamentaux que sont l’Ether, le Vent, le Feu, l’Eau et la Terre.

 Les particularités de Vata sont celles de l’Ether et du Vent : pénétration, légèreté, mobilité, subtilité, froid, sécheresse et rudesse. En tant que force d’action, Vata est l’énergie à la source de tous les mouvements effectués dans notre organisme. Ce Dosha agit sur la musculature, régule le fonctionnement des organes internes, la circulation sanguine, la respiration et tous les processus d’élimination. Vata est aussi responsable de notre activité spirituelle et de nos organes sensoriels. Il joue sur la capacité d’absorption, la clarté et l’éveil de notre esprit.

 Le principe du feu, Pitta, correspond aux processus de combustion qui ont lieu dans notre corps. Il est en conséquence responsable de la régulation de la température corporelle, de la digestion et du métabolisme. Dépendent de lui, en outre, la peau et la vue. Sur le plan psychique, Pitta est lié à l’intelligence et aux sentiments. Ses attributs sont : chaud, léger, fluide, mouvant, âpre, piquant.

 Kapha, du fait des éléments auxquels il est associé, a les qualités de l’eau et de la terre, telles que la lourdeur, le froid, la mollesse, le goût sucré, la stabilité, la lenteur, le gras. Cette bioénergie constitue la structure solide de note corps et nous apporte la stabilité, mais aussi la flexibilité et la souplesse. Kapha est responsable de la construction des cellules jusque dans le squelette et de la formation des articulations. Par ailleurs, c’est aussi lui qui détermine notre capacité de résistance face aux maladies. Sur le plan mental, Kapha régule le psychisme, stabilise l’humeur et agit sur les fonctions mémorielles.

Les types de constitutions ayurvédiques (Doshas)
Les principes vitaux, Vata, Pitta et Kapha sont les énergies présentes dans les organismes vivants. Chaque être humain dispose de ce potentiel énergétique, mais en quantité et dans des proportions différentes. En conséquences, c’est le rapport des trois Doshas qui détermine pour chacun d’entre nous, notre constitution psychique et physique, les bioénergies dominantes influençant :

  •  Le phénotype
  •  Le fonctionnement des organes internes
  •  Les facultés intellectuelles
  •  Et la spiritualité individuelle

En théorie, nous sommes du type Vata, Pitta ou Kapha, selon que nous possédons les qualités de l’une ou de l’autre de ces trois énergies. Il est très rare, cependant qu’un type de constitution soit pur. Chez la plupart des gens, on retrouve des éléments rappelant deux voir trois Doshas.